Défense des hôpitaux
Albert CHENEVIER - Henri MONDOR









                                   Chirurgie cardiaque et hépatique menacées à MONDOR 19 Novembre 2017

De source interne à l’AP-HP, nous avons appris avec effroi la volonté de la direction, prise le 9 novembre dernier, de remettre en cause les services de chirurgie cardiaque et hépatique au GHU Henri MONDOR.



                                   Quinzaine d'action du 13 au 29 novembre 2017 Novembre 2017

Le GHU Henri MONDOR, comme toute la santé publique, à besoins de moyens !!
C'est pourquoi nous disons : Non aux coupes budgétaires de la sécurité sociale, Non aux déserts médicaux, Oui à la qualité des soins, Oui à l'accès aux soins pour toutes et tous...


Le GHU MONDOR, comme toute la santé publique, à besoin de moyens !!



                                   Alerte sur le plan régionale de santé 2018 Janvier 2017

L’Académie de médecine dans sa séance du mardi 15 novembre 2016 a adopté un texte qui s’il devait être pris à la lettre par l’Agence Régionale de Santé, dans le cadre du Plan régional de santé II, prévu par la Loi Tourainepour 2018/2028, serait mortifère pour Henri Mondor et notre département (www.academie-medecine.fr).



                                   Rencontre-Débat sur notre système de santé Jeudi 27 octobre 2016

Comme tous les ans la Coordination de vigilance du groupe hospitalier Henri MONDOR organisait une rencontre - débat sur notre système de santé en générale et en particulier sur les hôpitaux de CRETEIL.



                                   Débat sur la santé et les hôpitaux de Créteil Jeudi 1er octobre 2015

La Coordination de vigilance du groupe hospitalier Henri MONDOR organisait comme tous les ans à la même époque une rencontre avec la population de CRETEIL afin d’évoquer les problématiques rencontrées dans les hôpitaux de la ville et la santé en générale.


Compte rendu de la rencontre du jeudi 1er octobre 2015



                                   Quel avenir pour les hôpitaux de Créteil ? Jeudi 25 septembre 2014

Près d'une centaine de personne avait fait le déplacement pour participer à un grand débat public organisé par la Coordination de vigilance du GHU CHENEVIER - MONDOR. Les représentants syndicaux SUD - CGT des hôpitaux CHENEVIER et MONDOR ont pu faire part des dangers de détérioration des services du GHU comme de l'hôpital intercommunal.



                                   Portes ouvertes à Albert CHENEVIERSamedi 14 juin 2014

Samedi 14 juin 2014, l'AP-HP organise des portes ouvertes dans un certain nombre d'établissement dont Albert CHENEVIER. Nous en profitons pour informer les nombreux visiteur venu découvrir notre établissement.



                                   Albert CHENEVIER toujours menacéJuin 2014

Dans un document intitulé « Conférences stratégiques et budgétaires 2014 », présenté lors de la Commission de Surveillance du Groupe Hospitalier MONDOR le 16 mai 2014, nous découvrons que l'idée de vendre une partie de l'hôpital Albert CHENEVIER n'a jamais été abandonnée.
C'est ici près de la moitié de la surface de CHENEVIER qui est présentée comme étant susceptible d'être vendue, soit une cession foncière de 27 000 m².



                                   Lettre ouverte à M. CATHALA et à la directrice ORIO Octobre 2013

La semaine d'action organisée par la Coordination de défense de l'hôpital et les syndicats CDFT, CGT et SUD santé, malgré les bassesses d'une direction locales « aux ordres » qui nous refusa des salles [...], fut un véritable succès aux portes de l'établissement et près de 3000 signatures furent recueillies en quelques jours.



                                   Annonce d'une « R2B » au rabais Octobre 2013

24 septembre 2013, la directrice de l'AP-HP vient en personne sur MONDOR annoncer la création du « R1B ». Bye bye le « R2B », bonjour le R1B, la biologie disparaît du projet...
Nous ne pouvons accueillir la nouvelle avec joie au contraire de la directrice ORIO qui fit applaudir l'auditoire venu écouter Mme FAUGERE.



                                   Compte rendu de la semaine d'action sur CHENEVIER Septembre 2013

Aujourd'hui Albert CHENEVIER ce sont plus de 1 000 salariés, tous corps de métiers confondus, pour une capacité d'environ 450 lits.
Les patients hospitalisés viennent de toute l'Ile de France, voire même de plus loin, le nombre de lits de rééducation comme de psychiatrie étant largement insuffisante dans notre pays.
Début juillet, la comité de vigilance décide d'une semaine d'action afin de faire connaître les risques de fermeture pesant sur notre établissement.



                                   Plaquette de présentation de l'hôpital Albert CHENEVIER Septembre 2013

Réalisation d'une plaquette de 4 pages sur l'hôpital Albert CHENEVIER : présentation de l'hôpital et des soins qui y sont prodigués, les menaces de fermeture pesant sur l'établissement et nos propositions pour valoriser et développer le site de CHENEVIER.
Cette plaquette sera distribuée lors de la semaine d'action.



                                   Tentative d'intimidation Mardi 24 septembre 2013

La veille du démarrage de notre semaine d'action
Celui-ci nous refusera également les salles réservées fin juillet. Nous tiendrons donc notre conférence de presse sur le trottoir face à l'entrée principale de CHENEVIER et la table ronde dans le parc de l'établissement, sous les sapins.
Nous tenons à le remercier de son attitude qui nous aura finalement donner une visibilité que nous n'aurions pas eu à l'intérieure d'une salle.



                                   Semaine d'action sur Albert CHENEVIER Du 24 au 28 septembre 2013

La Coordination de vigilance du Groupe Hospitalier Universitaire Henri MONDOR devant les menaces pesant sur l'hôpital Albert CHENEVIER* a décidé d'une semaine d'action destinée à alerter les personnels, les usagers, la population ainsi que les médias.





* Vente à la découpe des terrains et à terme fermeture de l'hôpital avec transfert d'une partie des activités sur le CHU Henri MONDOR.



                                   Manifestation santé Samedi 15 juin 2013

La coordination de vigilance du groupe hospitalier Henri MONDOR ne pouvait que soutenir la manifestation du samedi 15 juin ayant pour principale revendication la défense de notre système de santé.



                                   Annonce de la vente à la découpe de CHENEVIER Vendredi 14 juin 2013

Le vendredi 14 juin 2013, la directrice du groupe hospitalier MONDOR a présenté aux organisations syndicales de l’hôpital Albert CHENEVIER son projet de démolition.
Dès cette année, elle compte vendre une parcelle de 3900 M², entre la Maison d’Aide Spécialisée et les services techniques...



                                   Réunion de la Coordination Vendredi 19 avril 2013

Les menaces pesant sur CHENEVIER ont rassemblées ce jour plus de trente personnes.
Les camarades SUD santé d’Émile ROUX (LIMEIL BREVANNES) ainsi que ceux du Centre Hospitalier Intercommunal de CRÉTEIL ont désormais rejoint la coordination.

Mobilisation de toutes les forces en présence suite aux déclarations de Marisol TOURAINE, ministre de la santé, prête à céder CHENEVIER pour permettre la construction du « R2B ».
Les choses sont claires, CHENEVIER / MONDOR, deux hôpitaux pourtant complémentaires sont mis en concurrence par nos « décideurs » !



                                   CHENEVIER de nouveau menacé de fermeture Avril 2013

28 février 2013, nous rencontrons le maire de CRÉTEIL, M. Laurent CATHALA, qui nous apporte son soutien au sujet du futur bâtiment « R2B » devant regrouper les réanimations, les blocs et les laboratoires sur MONDOR. Il va même jusqu'à se déclarer prêt à déclasser les terrains de l'hôpital CHENEVIER qu'il avait déclaré « zone hospitalière», empêchant ainsi leur vente pour cinq ans et ceci afin de contrecarrer les plans de l'AP-HP.
Les sommes récoltées lors de la vente de CHENEVIER viendraient, d'après lui, compléter celles collectées pour le projet « R2B ».
Pour nous il n'y a pas de choix à faire, les deux hôpitaux sont indispensables aux usagers !
Le lendemain à l'Assemblée nationale, il pose la question du « R2B » à la ministre de la santé, Mme Marisol TOURAINE, qui abonde dans son sens et se dit elle aussi prête à la cession de CHENEVIER si cela s'avère nécessaire...

NOUS NE LAISSERONS PAS FAIRE !


                                   Communiqué de la Coordination Vendredi 1er mars 2013

Nous demandons un rendez-vous à M. Claude EVIN, directeur de l'agence régionale de santé d'Île de FRANCE afin de plaider la cause de l'hôpital Henri MONDOR et des investissements indispensables à la périnnisation de l'activité de chirurgie cardiaque.



                                   La Coordination reçue au ministère de la santé Lundi 7 janvier 2013
Lundi 7 janvier, plusieurs membres du cabinet de la ministre de la santé et des représentants de l'ARS ont reçu une délégation de la coordination de vigilance du GHU Henri MONDOR.
Nous avons été assuré du maintien des 4 centres de chirurgie cardiaque sur l'AP-HP, encore faut-il désormais que des moyens financiers conséquents suivent afin d'assurer une pérennité à cette spécialité.



                                   Communiqués ARS / AP-HP Jeudi 6 janvier 2012
Un communiqué ambigu de l'Agence Régionale de Santé et de l'AP-HP remet une nouvelle fois en cause l'avenir des quatre centres de chirurgie cardiaque de l'AP-HP : Pitié Salpêtrière, Bichat, Hôpital Européen Georges POMPIDOU et MONDOR.



                                   Communiqué de la Coordination Lundi 5 novembre 2012
Face à l'incertitude quant à l'avenir du service de chirurgie cardiaque de l'hôpital MONDOR, face au flou concernant la construction du bâtiment « R2B » (devant regrouper les réanimations, les blocs et les laboratoires) etc... Nous avons envoyé une demande de rendez vous à Mme Marisol TOURAINE, ministre de la santé.



                                   Conférence de presse Mardi 16 octobre 2012

Cette conférence a été l'occasion de rappeler que Xavier BERTRAND, avait acté le maintien de la chirurgie cardiaque avec une période probatoire jusqu'en septembre 2012 via un accord de principe. Mais depuis plus rien, nous ne sommes toujours pas fixés sur le devenir définitif de ce service.

Les autres sujets d’inquiétudes sont : le pôle neuroscience (neurochirurgie, neurologie, la neuroradiologie interventionnelle, le bloc neuro...),
« R2B » (bâtiment devant regrouper les Réanimations, les Blocs et toute la Biologie), la situation des personnels du bloc opératoire qui s'opposent à une nouvelle plage horaire de travail, le laboratoire menant la recherche sur la myofasciite à macrophages menacé (  )...
Ce rendez-vous a été l'occasion de réaffirmer notre détermination à défendre l'avenir de MONDOR qui doit conserver l'ensemble de ses spécialités.



                                   Menace sur le service de Neurochirurgie Jeudi 8 mars 2012
Jeudi 8 mars, lors de la Commission Médicale d'Etablissement, l'intersyndicale SUD Santé / CGT / CFDT a tenue à exprimer ses craintes quant à l'avenir du service de neurochirurgie de l'hôpital Henri MONDOR, service au futur incertain...



2011, UNE ANNÉE DE LUTTE EN IMAGE


                                   Renaissance de CHENEVIER Vendredi 2 décembre 2011
A l’occasion du CTEL du 2 décembre 2011, la directrice du groupe hospitalier MONDOR, Mme ORIO, nous a annoncé que son projet de fermeture de l’hôpital CHENEVIER ne verrait pas le jour avant 15 ans…



                                   Communiqué de la Coordination Lundi 21 novembre 2011
Organisation vendredi 2 décembre d'un rassemblement devant MONDOR pour fêter l'abandon de la fermeture du service de chirurgie cardiaque.
 

  


                                   Communiqué de presse Jeudi 17 novembre 2011
 


                                   Communiqué de presse Mardi 15 novembre 2011


                                   Visite surprise de Xavier BERTRAND Mercredi 9 novembre 2011
Visite surprise à l'hôpital Henri MONDOR du ministre de la santé. Celui ci est venu confirmer que le service de chirurgie cardiaque était bien sauvé.
Un camouflet pour Mme FAUGERE et M. EVIN, respectivement directrice de l'AP-HP et directeur de l'ARS, qui avaient pourtant tout fait pour faire fermer le service de chirurgie cardiaque.


                                   La chirurgie Cardiaque restera à MONDOR Mercredi 2 novembre 2011
La chirurgie cardique sauvée ?

Xavier BERTRAND l'a annoncé mercredi 2 novembre à l'Assemblée nationale, lors des questions aux gouvernements : « Oui, ce service a bel et bien vocation à rester ouvert » et d'ajouter « Mondor a un avenir, ce service également »


                                   L'IGAS rend son rapport Mi octobre 2011
Ça y est, l'IGAS a rendu son rapport sur la chirurge cardiaque à Xavier BERTRAND, ministre de la santé. Il ne nous reste plus qu'à attendre que ce rapport soit rendu public pour en prendre connaissance, tout en sachant que la décision finale reviendra au ministre.



                                   Rassemblement devant MONDOR Mardi 4 octobre 2011
A quelques jours de la remise du rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) au ministre de la santé, sur le service de chirurgie cardiaque il était important de se rassembler et de montrer notre attachement à ce service.



                                   Fête de l'HUMA Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011
Le week-end des 17 et 18 septembre, SUD Santé MONDOR était présent à la fête de l'Humanité organisée par le PCF.
Nous y avons distribué des centaines de tracts appelant au rassemblement du 4 octobre et récolté plus de 500 signatures de la pétition contre la fermeture de la chirurgie cardiaque.
 


                                   Conférence de presse à MONDOR Mardi 13 septembre 2011
Nous avons fait part, aux journalistes présents, de notre appréciation de la situation alors que se termine la mission commanditée par Monsieur Xavier BERTRAND à l'IGAS, suite à notre mobilisation.
Nous avons fait partager les éléments que nous avons portés à la connaissance de l’IGAS, nos inquiétudes quant à la volonté de M. Claude EVIN et de Mme Mireille FAUGERE de tout faire pour faire passer leur plan au détriment du bassin de population usagé de l'hôpital Henri MONDOR.
 


                                   Tour de FRANCE Dimanche 24 juillet 2011
Départ de la dernière étape du tour de France 2011 à CRÉTEIL avec un passage devant l'hôpital Henri MONDOR, nous ne pouvions qu'être présent !
La coordination était là avec l'intersyndicale pour donner l'information aux nombreux spectateurs. Nous leur avons expliqué l'avenir compromis de MONDOR, de CHENEVIER, des hôpitaux publics dans leur globalité.

Nous avons reçu un accueil, une écoute ainsi qu'un soutien sans faille à notre combat, une preuve supplémentaire, si il en fallait une, que notre cause est juste !!


                                   Communiqué de presse Jeudi 11 juillet 2011


                                   Rassemblement devant le siège de l'AP-HP Mercredi 15 juin 2011
, à l'occasion du conseil de surveillance se tenant ce jour, pour y dénoncer les restructurations hospitalières au sein de l'AP-HP.

Une centaine d'hospitalier, dont un certain nombre de MONDOR et de CHENEVIER, était là pour rappeler leur attachement à un hôpital public de qualité.
 


                                   Manifestation pour la défense de CHENEVIER Mardi 24 mai 2011

Le cortège est parti de l'hôpital pour arriver à la préfecture du VAL de MARNE.
Nous avons été reçu par un représentant du préfet à qui nous avons remis les 5000 signatures de la pétition contre la fermeture de CHENEVIER.

Présentation du projet en octobre prochain au ministre de la santé, c'est lui qui prendra la décision finale.



                                   Communiqué de presse Mardi 17 mai 2011


                                   Soutien aux camarades de Georges CLEMENCEAU Jeudi 12 mai 2011
L’hôpital Georges CLÉMENCEAU a une activité qui le place comme établissement gériatrique de référence du Sud-ESSONNE. Envisager sa disparition ou sa transformation en EHPAD est un non sens.
Nous sommes allés ce jour, apporter notre soutien à la lutte des personnels de cet hôpital.



                                   Conférence de presse Mercredi 11 mai 2011
Première conférence de presse du collectif de défense de santé du sud est francilien.
Elle a eu lieu à LIMEIL BRÉVANNES, juste à côté de l'hôpital Émile ROUX. Un établissement qui a déjà perdu des services et voué à la disparition (?).


                                   Assemblée générale du personnel d'Albert CHENEVIER Mardi 10 mai 2011
Deux actions sont décidées, dont une dès le 24 mai prochain.
Les personnels sont bien décidés à continuer le combat et à tout faire pour empêcher la fermeture de l'hôpital.

La lutte continue, nous ne lâcherons rien !!


                                   Rassemblement devant le siège de l'AP-HP Jeudi 5 mai 2011
Plus de deux cents personnes et une délégation, constitué d'élus, médecins et représentants syndicaux, reçue par les représentants de Mme FAUGERE, directrice de l'AP-HP. L'AP-HP ne se prononce pas sur le futur recrutement d'un praticien hospitalier pour la chirurgie cardiaque ni sur le devenir de ce service et s'en remet aux conclusions de l'IGAS.
La vigilance reste de rigueur.
 


                                   Suspension de la fermeture du service de chirurgie Cardiaque Mer. 4 mai 2011
Le ministre de la santé, Xavier BERTRAND, annonce la suspension de la fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU Henri Mondor.
Lancement dans les jours prochains d'une mission de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) afin de pouvoir envisager, de façon indépendante, la question de la filière cardiologique, notamment à l'AP-HP.


Le fait qu'un organisme, autre que l'Agence Régionale de Santé, soit bientôt en charge du dossier de la chirurgie cardiaque sur l'Île de FRANCE est un désaveu pour son président, M. Claude EVIN.


                                   Réunion personnel / direction à CHENEVIER Mardi 3 mai 2011
Suite à la forte pression des organisations syndicales de l'hôpital Albert CHENEVIER, Mme ORIO directrice d'établissement, accepte une rencontre avec les personnels de CHENEVIER.
200 personnes feront le déplacement pour écouter cette personne.
Confirmation de la fermeture de l'hôpital Albert CHENEVIER d'ici 4 à 5 ans. Les projets : de vente de l'hôpital, de transfert de services sur Mondor et ailleurs ainsi que les projets de constructions sur MONDOR devront être bouclés d'ici juin 2012.

SUD Santé MONDOR est partie prenante dans la création du .

L'élargissement de défense de la santé au delà des seuls hôpitaux CHENEVIER et MONDOR est indispensable. Dans tout le sud est francilien des hôpitaux sont menacés dans leur existence même : Émile ROUX (LIMEIL BRÉVANNES), Georges CLÉMENCEAU (CHAMPCUEIL), JOFFRE DUPUYTREN (DRAVEIL), Charles FOIX (IVRY sur SEINE)...

 


                                   Février, mars, avril 20114
Plusieurs villes (CRÉTEIL, LIMEIL BRÉVANNES, MAISONS ALFORT, BONNEUIL...) ont relayées à travers leurs journaux municipaux les menaces pesant sur les hôpitaux christoliens ainsi que la pétition contre la fermeture de la chirurgie cardiaque.
Cela a permis une diffusion de l'information la plus large possible et fait grandir le mouvement de mécontentement au sein de la population.

 


                                   Pétitions Du mardi 5 avril au vendredi 15 avril 2011
Signature dans le hall de l'hôpital MONDOR en intersyndicale (SUD, CGT, CFDT) des pétitions contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque et contre la fermeture de l'hôpital Albert CHENEVIER.


                                   Communiqué de la Coordination Lundi 11 avril 2011
appelant à continuer la lutte, ainsi qu'au rassemblement du 5 mai devant le siège de l'AP-HP.

Naissance du badge :
« Laissez battre le coeur de notre hôpital ! »



                                   Le personnel de CHENEVIER envahit le CLHSCT de MONDOR 6 avril 2011
Ils en ont profité pour rappeler leur attachement à leur hôpital et leur opposition à sa vente à des promotteurs, ils ont également demandé la démission de Martine ORIO, directrice du groupe hospitalier MONDOR (Henri MONDOR, Albert CHENEVIER, Émile ROUX, JOFFRE DUPUYTREN, Georges CLÉMENCEAU) 


                                   Journée nationale d'action pour la santé Samedi 2 avril 2011
Des milliers de manifestants se sont retrouvés dans une cinquantaine de villes pour dénoncer les effets dévestateurs de la loi BACHELOT sur notre système de santé et les attaques en règle contre les hôpitaux publics.
Lors de ce rassemblement, le rôle des Agences Régionales de Santé a été fustigé, rebaptisées « Agences de Régression Sanitaire ».

Lors du rassemblement parisien place de la BASTILLE, notre camarade Olivier YOUINOU de la section SUD Santé MONDOR, a pu prendre la parole et dénoncer la menace de fermeture qui pèse sur le service de chirurgie cardiaque de l'hôpital Henri MONDOR.
 


                                   Le personnel de CHENEVIER se rend au CHIC Jeudi 31 mars 2011
Une centaine d'hospitalier de CHENEVIER s'est rendue au Centre Hospitalier Intercommunal de CRÉTEIL (CHIC), afin d'en sensibiliser le personnel ainsi que les patients sur la menace de fermeture pesant sur l'hôpital Albert CHENEVIER. 


                                   Deuxième rassemblement devant l'hôpital MONDOR Mardi 29 mars 2011


Nous étions plus de 200 personnes (usagers, professionnels, élus) rassemblées une nouvelle fois devant Mondor. Après un certain nombre de prise de parole, nous avons bloqué la RN19 pendant une demi heure.


                                   Conférence de presse à MONDOR Mardi 22 mars 2011
A l'issue de la conférence de territoire de l'A.R.S. à l'hôpital intercommunale de CRÉTEIL, s'est tenue une conférence de presse à MONDOR.

L'intersyndicale SUD Santé, CGT, CFDT, Le doyen de la faculté, les représentants de la coordination, la présidente de l'université, un représentant des cardiologues... ont à cette occasion fait, devant les journalistes présents, un état des lieux de la situation et des différentes actions entreprises.
 


                                   Barbecue militant à l'hôpital Albert CHENEVIER Samedi 19 mars 2011

Ce barbecue militant nous a permis de rencontrer des patients et leurs familles, cela afin de leur expliquer notre combat.
Tous nous ont apporté leur soutien et nous ont encouragé à résister aux décisions dégueulasses des personnes souhaitant « moderniser » l'AP-HP en en détruisant toute une partie.

 


                                   Communiqué de la Coordination Mercredi 16 mars 2011

Conseil de surveillance de l'AP-HP
SUD Santé et CGT ont demandé un positionnement sur MONDOR, avec le soutien de 4 autres membres, dont celui de J.P. HUCHON, le Président du Conseil régional, et du représentant de B. DELANOE, le Maire de PARIS, qui a envoyé un message de soutien à la coordination adressé au Président du Conseil Général.
Une réunion qui a montré le rapport des forces, car au regard des absents et des abstentions, le vote s'est soldé par 6 pour le moratoire et 6 contre, mais il a été jugé que le vote du Président du Conseil, hostile à ce moratoire, était prépondérant.



                                   Action du personnel de CHENEVIER Mardi 15 mars 2011
Le personnel de CHENEVIER excédé bloque le carrefour entre la RN19 et la RN186 à la hauteur de l'église Créteil.
Nous avons bloqué ce carrefour pendant près d'une demi heure.
Cette action avait pour but de faire connaître la menace dont est victime notre établissement et de montrer notre détermination à ne pas laisser faire.


                                   Table ronde au siège de l'Agence Régionale de Santé Lundi 14 mars 2011
Etaient présent ce jour : Claude EVIN (directeur de l'ARS), Mireille FAUGERE (directrice de l'AP-HP), Laurent CATHALA (député maide de CRÉTEIL), René BOUQUET (député maire d'ALFORTVILLE), Michel HERBILLON (député maide de MAISONS ALFORT), Henri PLAGNOL (député maire de St MAUR), Jean Jacques JEGOU (sénateur du PLESSIS TREVISE), les sénateurs Odette TERRADE et Serge LAGAUCHE ainsi que le président du conseil général du VAL de MARNE Christian FAVIER.

Malgré l'insistance des représentants politiques (de tout bord) sur l'importance pour MONDOR de garder sa chirurgie cardiaque, malgré le fait que l'activité de chirurgie cardiaque est augmentée depuis 1 ans, malgré les diverses mobilisations (manifs, rassemblements), malgré les 20 000 signatures de la pétition contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque, M. EVIN et Mme FAUGERE restent sur leur position.
 


                                   Rassemblement aux abords du ministère de la santé Jeudi 10 mars 2011
 

Une délégation a été reçue par un représentant du ministre de la santé, lui ont été remise les 20 000 signatures collectées de la pétition contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque.


                                   Assemblée générale du personnel de CHENEVIER Lundi 8 mars 2011
Plus de 100 personnes présentes.
Le personnel présent vote à l'unanimité l'entrée en résistance
contre le projet de Mme ORIO (directrice du groupe hospitalier CHENEVIER / MONDOR) de vendre l'hôpital Albert CHENEVIER.
Il est décidé d'une action pour le mardi 15 mars.
 


                                   Reportage photo 7 mars 2011
   


                                   Pétitions Du 2 au 9 mars 2011
Signature dans le hall de MONDOR en intersyndicale (SUD, CGT, CFDT) des pétitions contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque et contre la fermeture de l'hôpital Albert CHENEVIER. 


                                   La TOUR INFERNALE n° 58 Mars 201
La TOUR INFERNALE n° 58, avec un dossier spécial sur les dangers menaçant nos hôpitaux :

« Lorsqu'en avril 2010, fraîchement nommé, Claude EVIN, directeur de l'Agence Régionale de Santé confirme le SROS et la fermeture de 4 centres de chirurgie cardique adulte dont 1 à l'AP-HP, notre direction changeait de ton. Nous devenions des éternels pessimistes, parfois même les fossoyeurs du service public ... »



                                   Manifestation dans l'hôpital Albert CHENEVIER Lundi 28 février 2011
 

150 personnes, hospitaliers de l’hôpital Albert CHENEVIER, usagers, ainsi qu’une belle délégation SUD étaient là pour accueillir cette dame qui tient l’avenir de l’hôpital Albert CHENEVIER entre ses mains.
 


                                   Soutien aux hôpitaux CHENEVIER / MONDOR Mardi 22 février 2011

Ce sont près de 600 personnes qui ont défilé dans
CRÉTEIL ce jour.
C’est avec plaisir que nous avons retrouvé dans le cortège des collègues SUD des hôpitaux CLÉMENCEAU, JOFFRE DUPUYTREN, Émile ROUX, Charles FOIX, AVICENNE…, ainsi qu’un certain nombre d'hospitaliers à la retraite.

Une délégation syndicats, médecins, élus a été reçue à l’issue de la manifestation par le directeur du cabinet du préfet du Val de MARNE, au cours de cette entrevue information lui a été faite que la pétition contre la fermeture de la chirurgie cardiaque comptait 11 600 signatures.
 


                                   Annonce de la vente possible de CHENEVIER Jeudi 17 février 2011



La vente d’une partie, voire de la totalité de CHENEVIER n’était pas qu’une rumeur : « Deux hypothèses de travail sont à l’étude pour une mise en oeuvre à l’horizon de 4 à 5 ans :
• L’une qui consiste avec des phasages successifs à construire deux monoblocs reliés sur CHENEVIER
• L’autre qui consiste à transférer tout ou partie des services et unités de soins de CHENEVIER sur le site de MONDOR dans un nouveau bâtiment adossés à la tour en liaison directe avec le plateau technique.
Ces solutions d’avenir doivent être financées. Elles ne pourront l’être que par une cession totale ou partielle du terrain de CHENEVIER.
A ce jour, aucun arbitrage n’a eu lieu, aucune décision n’est prise. »

Jeudi 17 février, CHSCT / CTEL extraordinaire sur le devenir du service de chirurgie Cardiaque.
Rappelle de Mme ORIO de la décision prise par l’ARS de faire fermer un centre de chirurgie cardiaque sur l’AP-HP, décision à laquelle ne s’opposera pas Mme FAUGERE, directrice de l’AP-HP.


                                   CHSCT / CTE extraordinaire Mercredi 16 février 2011
CHSCTL / CTLE extraordinaire sur le devenir de CHENEVIER, rien n’est vraiment dit, plusieurs solutions sont envisagées. 


                                   Assemblée générale du peronnel de MONDO Mardi 15 février 2011
Troisième assemblée générale depuis le début de l’année à MONDOR.
Toujours plus de monde dans le hall de notre hôpital pour venir écouter les dernières nouvelles d’une lutte concernant désormais, aussi bien la survie de l'hôpital Albert CHENEVIER que celui de la chirurgie cardiaque de l'hôpital Henri MONDOR.
 


                                   Rassemblement pour la chirurgie Cardiaque Jeudi 10 février 2011


Une journée en trois étapes : 11h conférence de presse, 13h assemblée générale, 13h30 rassemblement devant l'hôpital MONDOR.
Cette journée fut un vraie succès et cela malgré la pluie.
Plus de 400 personnes se sont retrouvé ce jour devant l’hôpital Henri MONDOR, les écharpes tricolores des élus ont côtoyés les blouses blanches des hospitaliers, étaient également présent plusieurs associations d’usagers.
 


                                   L'avenir de CHENEVIER menacé Lundi 7 février 2011
Lundi 7 février au soir, M. Laurent CATHALA député maire de CRÉTEIL, en fin de conseil municipal annonçait le projet de l’AP-HP de garder la psychiatrie de CHENEVIER et de se séparer du reste de l'hôpital, la vente des terrains à des promoteurs immobiliers permettrait de financer la modernisation de Mondor.
Contacté par le quotidien Le Parisien, la direction de notre hôpital démentait une telle éventualité.
 



                                   Coordination de défense de la chirurgie Cardique Lundi 31 janvier 2011
Création de la Coordination de défense du service de chirurgie cardiaque de MONDOR et plus largement du groupe MONDOR.

La coordination est composée : des syndicats SUD Santé, CGT et CFDT, de représentants de l’université Paris 12, de cardiologues, de représentants du Conseil Général du VAL de MARNE et d’élus du VAL de MARNE.

Rencontre dans la semaine avec Mme ORIO nous confirmant, après nous avoir dit le contraire quelques jours plus tôt, la fermeture prochaine du service de chirurgie cardiaque, rien sur le pôle neuroscience également menacé.
(Pôle neuroscience : neurologie, neurochirurgie, neuroradiologie, bloc neuro-interventionel)
 


                                   Assemblée générale du personnel de MONDOR Jeudi 27 janvier 2011

L'avenir de notre hôpital, c'est nous qui l'écrirons !

 


                                   Confirmation de la fermeture de la chirurgie Caridaque Mer. 26 janvier 2011
M. EVIN confirmait par écrit la détermination de l’ARS d’appliquer le volet du Schéma Régionale d’Organisation Sanitaire (SROS) relatif à la chirurgie cardiaque, arrêté du 27 juin 2010, prévoyant la diminution de 14 à 10 le nombre de site autorisés à pratiquer cette discipline.
Les trois centres menacés hors AP-HP sont : FOCH à SURESNES, la clinique La Roserais à AUBERVILLIERS et St JOSPEH à PARIS.

L’AP-HP a du choisir entre ses quatre centres de chirurgie cardiaque situé dans les hôpitaux PITIÉ SALPÊTRIÈRE, Hôpital Européen Georges POMPIDOU, BICHAT et MONDOR. L’hôpital Henri MONDOR est le seul situé hors Paris, cela a-t-il joué contre nous dans le choix du site à fermer ? En partie, oui certainement !
M. EVIN rappelait également qu’à court terme l’AP-HP n’aurait plus désormais que trois autorisations de chirurgie cardiaque.
 


                                   Rencontre avec Claude Evin Mercredi 19 janvier 2011
M. Claude EVIN (ancien ministre PS) directeur de l’ARS de la région Ile de France, se rendait au Centre Hospitalier Intercommunale de Créteil. Sur place l’attendait un comité d’accueil composé de personnels AP-HP, syndicats et d’élus. Après trois heures de discussions et devant la pression de ses interlocuteurs, M. EVIN concédait une « mutualisation » PITIÉ SALPÊTRIÈRE / MONDOR, laissant supposer que toute menace de fermeture sur le service de chirurgie cardiaque étant écartée.

Dès le lendemain,
M. EVIN démentait tout partenariat PITIÉ SALPÊTRIÈRE / MONDOR
!!…
 


                                   La chirurgie Cardiaque de Mondor en danger Vendredi 14 janvier 2011
Réunion entre Mme FAUGERE, directrice de l’AP-HP et M. EVIN, directeur de l’ARS, celui-ci demande lors de cette rencontre à Mme FAUGERE de « réorganiser » la chirurgie cardiaque à l’AP-HP.
Mme ORIO ce même jour, confirme auprès de l’équipe médicale concernée, la décision de l’AP-HP de fermer le centre de chirurgie cardiaque de l’hôpital Henri Mondor.
Lundi 17 janvier, confirmation par le député maire de Créteil, M. Laurent CATHALA, de la fermeture prochaine du service de chirurgie cardiaque. Article dès le lendemain dans Le Parisien « Mobilisation pour sauver la chirurgie cardiaque à Mondor », rendant ainsi public la nouvelle que nous craignions tous.


                                   La TOUR INFERNALE n°57 Automne 2010
La TOUR INFERNALE n° 57 avec un dossier spécial :


«
Les hôpitaux publics ont subi ces dernières années plusieurs attaques dont ils ne sont pas sortis indemnes. Toutes ces attaques ont fragilisé les budgets de fonctionnement des établisements publics, budget dont dépendent les moyens alloués aux différentes spécialités traîtées sur l'établissement... »
 


                                   Un article de journal inquiétant Juillet 2010

« À MONDOR - Créteil, le professeur Laurent LANTIERI vient de réaliser une première mondiale en greffant un visage, et la fermeture du CHU MONDOR est peut-être dans les cartons ! … »
 


                                   Dès mars 2010
Dès mars 2010 et depuis dans toutes les instances, comme à chaque occasion où notre activité syndicale nous a conduit à rencontrer la direction, nous soulevions la question de la chirurgie cardiaque et de son maintien à Henri MONDOR.
Bruits de couloir, affabulations syndicales, rumeurs infondées, les mots et les attitudes n’étaient jamais assez forts pour dénigrer notre discours.


                                   Rapport de l'Agence Régionale d'Hospitalisation Fin 2009
L’Agence Régionale d’Hospitalisation remettait un rapport dans lequel était pointé du doigt les centres de chirurgie cardiaque en Ile de France, ils étaient considérés comme étant trop nombreux.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) confirmait en mai 2010, la fermeture de 4 centres de chirurgie cardiaque adulte en région parisienne. L’AP-HP se voyant contraint de fermer un de ses centres, dans ce contexte le service de notre hôpital se retrouvait sur la sellette.

Étaient également pointé dans ce même rapport les services de neurochirurgie, actuellement au nombre de deux à l’AP-HP sur le VAL de MARNE (MONDOR et KREMLIN BICÊTRE), l’ARS jugeant qu’un seul suffirait amplement.





Pour que vive l'hôpital Albert CHENEVIER Pour que vive la chirurgie cardiaque de MONDOR