2009


    
   

   

     Le 12 Février 2009, plusieurs milliers de salariés et usagers de la Santé ont manifesté pour exiger le retrait du projet de loi BACHELOT répondant à l’appel unitaire des organisations syndicales.
     La délégation reçue par le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale s’est vue confirmer que le gouvernement entendait mettre en œuvre la procédure d’urgence pour accélérer le vote de la loi.
     Il s’agit une nouvelle fois d’un déni de démocratie ! En effet, le nombre toujours plus important de voix qui s’élèvent (au sein même de la majorité parlementaire d’ailleurs) n’est pas sans poser problème au gouvernement SARKOZY.
     Quand le gouvernement met en œuvre fusions et regroupements hospitaliers (suppression d’unités, de services, d’hôpitaux) pour atteindre ses objectifs de rentabilité, il y a URGENCE à initier partout un véritable débat démocratique sur le contenu de la loi et sensibiliser, mobiliser les salariés et les usagers sur ses conséquences sur leur santé et l’offre sanitaire et sociale.