Impact de la grève des transports


 

Dans le cadre des grèves susceptibles d'affecter les transports en commun, tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour permettre aux agents de se rendre sur leur lieu de travail afin d'assurer la continuité des services, notamment :

- en consentant à des assouplissements d'horaires (tolérance de certains retards à la prise de fonction ou départ avancée)
- en favorisant la mise en place d'un système de transport alternatif (covoiturage...)


S'agissant des agents totalement « empêchés » du fait de l'absence de transport, ceux-ci doivent nécessairement se signaler auprès de leur établissement. Ce dernier après avoir vérifié l'impossibilité pour les agents concernés de se rendre sur leur lieu de travail, pourra :

- privilégier la prise de repos pour les jours en cause (éventuellement sous la forme d'une régularisation a posteriori)
- en dernier recours, permettre aux agents d'effectuer leur obligation de service au sein de l'établissement AP-HP le plus proche de leur domicile. Une telle procédure justifie de l'accord des deux sites concernés (établissement d'origine/établissement d'accueil) afin d'assurer d'une organisation concertée.




IMPACT DE LA GREVE DES TRANSPORTS

Textes réglementaires :

- relative à l'incidence de la grève des transports sur les conditions de travail des personnels de l'AP-HP
-
relative à l'incidence de la grève des transport sur les conditions de travail des personnels : La médaille d'honneur régionale, départementale et communale.